style : bleu / orange / rose / noir

Fre(e)d M.U.K ©

Peintre, musicien...

"Fre(e)d M.U.K est né le 25 décem­bre 1980, c’est son nom dès 1995. Artiste mul­ti­dis­ci­pli­naire : musi­que, pein­ture, écriture... Il se dit lui-même "artiste under­ground à ten­dance com­mer­ciale (iro­ni­que)", il a débuté dans son coin avec des amis (rares mais vrais), il se sent pro­fon­dé­ment habité mais ne sou­haite rien mélan­ger. Qualifié d’hyper­sen­si­ble par ses pro­ches (il l’est tou­jours), ce garçon apprend le piano, la danse (les cla­quet­tes) à l’âge de 4-5 ans et s’arrête en chemin à la puberté. " Je n’avais pas envie de fré­quen­ter les conser­va­toi­res & cie...". L’ado­les­cence est écorchée, bai­gnée dans la réa­lité des actua­li­tés. C’est un pas­sionné du passé ; du "tout ce qu’il avait avant nous". La gui­tare devient sa com­pa­gne pour un moment...

Sonic Youth, Nirvana et les Beatles plein la tête, il écrit ensuite des paro­les et de la musi­que, com­pi­lés par cen­tai­nes ainsi que des idées de pochet­tes, de clips, de pubs, de slo­gans, de logos... et de dis­cours. Toujours dans son coin, il fait de la musi­que et, poussé par sa soif de connais­sance, il s’attarde à la vie de musi­ciens : "pour connaî­tre les influen­ces de mes pro­pres influen­ces". Après le lycée, il prend une année sab­ba­ti­que en fai­sant croire à ses pro­ches qu’il était entré en fac (!) pour "se faire" - Il suivra une for­ma­tion d’ingé­nieur son pour s’aper­ce­voir que le milieu est pourri jusqu’à l’os. Il pour­sui­vra "sa for­ma­tion" par un stage pour pou­voir suivre son idée : monter un label dans la musi­que ; donc il sym­pa­thise avec un inter­ve­nant qui tra­vaillait dans une maison de disque qui devien­dra plus tard, son asso­cié dans leur boîte...

Pour la pein­ture, la révé­la­tion s’est faite au moment où il a décou­vert Basquiat, Dubuffet, le pop art. "J’ai décou­vert que tout ce que je pou­vais "gri­bouiller" de pro­fond et que je ne croyais pas cré­di­bles pou­vaient être un jour mon­trer mais sur­tout ce sen­ti­ment comme en musi­que de liberté d’intros­pec­tion et en même temps d’ un regard sur ce monde..." dit-il en par­lant de la pein­ture. Donc, en octo­bre 1999, il se pro­cure de quoi pein­dre et l’aven­ture conti­nue avec un autre médium..."

En savoir plus sur Fre(e)d M.U.K, voici deux sites internet : ici et .
Galerie
"Jihad air-lines", pastels, craies, acrylique.
"Life Show" (Abrutissement de masse au travers du Media.), acrylique, (...)
"Help My O.DO", (Ami imaginaire sur lequel on pose son bras) Acrylique, (...)
" Who Killed Kennedy ? ", (La manipulation des icones), acrylique, (...)
"StatueLibertine", acrylique, 65 x 54 cm, 2002.
"TonyBoy", acrylique, 41 x 27, 2002.
"Toomanythings", acrylique, 65 x 54 cm, 2001.
"Co-Pain", acrylique, 27 x 22 cm, 2000.
Galerie :
Les Artistes sur Webalab
Peinture,installation, land-art...
Peinture, vidéo, écriture...
Peinture, collage...
Photographie
Peintre, musicien...
Peinture, photographie, écriture...
Peinture, photographie, installation...
Peinture, installation , vidéo...
Peinture, infographie...
Sculpture...
Sculpture, peinture...
Photograhie, peinture, sérigraphie...
Peinture, dessin...
Peinture, photographie...
Les Galeries
Flux RSS 2.0Mobile (beta)WebmasterMentions Légales